Derniers sujets
» Assemblée générale
Sam 26 Aoû 2017, 12:43 par doudou

» Présentation Dahu
Mar 06 Juin 2017, 16:48 par Chaussette

» Participation à Berget 15
Lun 17 Oct 2016, 22:12 par Belial

» Questions et discussions
Lun 17 Oct 2016, 22:00 par Belial

» Factions, Bataillons & Dresscodes
Lun 17 Oct 2016, 21:40 par Belial

» Inscriptions Berget 15
Lun 17 Oct 2016, 20:34 par Belial

» Inscription border war 9
Dim 07 Aoû 2016, 18:31 par yozzi

» BW 9 - Dogs of War
Lun 01 Aoû 2016, 10:56 par Dagoth

» partie le 24 juillet a wildtrigger ( caserne )
Jeu 21 Juil 2016, 21:07 par Bougateu

Quel temp de prévu ???

OP "Codename BLOODY REVENGE" le 20/21 avril à Mériel (95)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OP "Codename BLOODY REVENGE" le 20/21 avril à Mériel (95)

Message  isurus le Ven 22 Fév 2013, 08:14

« BLOODY REVENGE »



En juin 2012, les troupes Fédérales de la Républiques des Provinces Unifiées du Rio de la Plata ont pris possession par la force des Antilles Antarctiques.

En réponse, la Couronne d'Albion avait dépêché sur place un corps expéditionnaire chargé de reprendre l'Ile d'Hawkins. La mission s'appelait « Code Name CORPORATE ».

Si l'issue des combats de nuit avait été en faveur aux troupes Royales, au matin elles étaient tombées dans un véritable traquenard et la totalité du corps expéditionnaire avait été massacré.

Aujourd'hui, un an après cette défaite, après avoir pleuré et honoré leurs morts les forces de la couronne d'Albion ont décidé d'envoyer un message à l'ennemi fédéral. Ce message tient en 2 mots « Bloody Revenge ».

De leur coté, les forces fédérales galvanisées par leur victoire et par la conquête de ce territoire sont bien décidées à rééditer les exploits de leurs prédécesseurs et bouter une fois de plus l'ennemi Royal hors de l'Ile d'Hawkins.

Depuis le changement de propriétaire de l'Ile d'Hawkins, celle-ci a subit de modifications, les populations ont été déplacées de la capitale et vivent dans des camps de réfugiés répartis sur le territoire. De plus les anciennes positions des troupes d'Albion ont été renforcées et fortifiées.

L'histoire des Antilles Antarctiques s'écrira dans le sang des prochains combats qui s'y dérouleront.






I/ CHRONOLOGIE DES ACTIONS DE JEU


1) Déploiement des Unités

Concernant les troupes Fédérales de la République des Provinces Unifiées du Rio de la Plata :

A 11h30, elles recevront un briefing de l'organisation leur rappelant les règle de sécurités de base et pour répondre aux dernières interrogations importantes qui pourraient subsister. Après quoi elles pourront finir de se préparer.
A 13h30, elles se déploieront et prendrons position comme elles le souhaites des différentes places fortifiées de l'Ile d'Hawkins.
Dès qu'elles seront en position, l'opération sera considérée comme lancée.

Concernant les troupes du Royaume d'Albion :

A 13h30, elles recevront un dernier briefing comme les troupes fédérales puis elles iront immédiatement après se positionner dans la zone qui aura été choisie par leur Etat Major pour leur infiltration sur le terrain,
A 14h30, elles recevront l'ordre de la couronne d'Albion d'entrer en action pour l'opération « Bloody Revenge « .


2) Déroulement de Jeu

A compter du début des opérations, les troupes n'obéiront qu'à leurs propres états majors, ce sera à eux d'avoir prévu les missions de leurs unités, en accord avec leurs chefs de groupes.
L'organisation ne vous offrira que des instructions de mise en action et des objectifs stratégiques à atteindre ou tenir, mais ce sera à vous de gérer ensuite vos missions et opérations que vous jugerez utiles pour atteindre le résultat final, à savoir la victoire de votre armée.


3) Finex

- La fin de partie interviendra le Dimanche à 12H00, elle sera suivie d'un barbecue qui donnera lieu à un petit débriefing afin de recueillir vos premières impressions à Chaud. Après quoi nous nous quitterons je l'espère tous heureux de ce que nous aurons fait durant cette partie.



II/ REGLES DE TOUCHES, USAGE DES MEDICS ET
PRISONNIERS

1/ Les Règles de Touches

Blessés : Lorsqu'un joueur est touché au niveau d'un membre (bras ou jambe) il peut encore parler et se déplacer pour chercher du secours mais ne peut plus utiliser son arme et utiliser le membre touché (si touche au bras celui-ci ne peut plus servir ou porter quelque chose, si touche à la jambe, il faut traîner celle-ci qui ne vous supporte plus). Si le joueur reçoit un bandage d'un de ses équipiers dans la demi heure il est considéré comme soigné et peut reprendre normalement le combat. S'il ne reçoit pas de soins dans la demi heure il est DCD.
Si le joueur est touché une deuxième fois à un membre (n'importe lequel, même différent du premier) il est considéré comme blessé gravement. Il doit alors être évacué par un Médic (qu'il accompagne) en zone arrière et recevoir des soins pendants 0h30mn. (s'il n'y a pas de Médic se sont ses équipiers qui doivent le transporter ou le laisser mourir)

Morts : Lorsqu'un joueur est touché à la tête ou au buste, il est considéré comme « DCD », Il est alors « out» pour toute l'action en cours. Il doit donc immédiatement se coucher au sol, il reste immobile pendant 10 minutes minimum le temps que l'action de jeu s'éloigne de lui, après quoi il enfile un gilet jaune (qu'il aura prit soin d'avoir sur lui), et rejoint seul sa base arrière (en évitant de traverser les zones d'actions) où il reste pendant 1 heures à compter de son arrivée à l'hôpital. Dès l'instant où il est DCD, il n'a plus le droit de parler, indiquer ou passer quelque chose à ses équipiers.

Répliques : Lorsqu'une réplique est touchée, celle-ci est considérée comme hors d'usage. Pour pouvoir la réutiliser il faudra que le joueur l'amène jusqu'à son hôpital où elle sera alors considérée comme réparée. Le joueur peut en utiliser une autre s'il en a une de réserve dans son équipement déjà présent sur le terrain. Sinon il lui reste son couteau (d'exercice) et son GBB (s'il en a).

Sacs : Lorsqu'un sac à dos est touché, le joueur est considéré comme blessé à la première touche et mort à la seconde (il n'existe pas de bandage pour les sacs à dos).

2/ Les Médics

Chaque équipe possède 2 médics, ceux ci portent un brassard ou un écusson avec une croix rouge. Ils peuvent porter sur eux un stock de bandages à disposition de leurs équipiers. Ce sont les seuls qui peuvent évacuer les blessés touchés « 2 » fois pour les soigner à l'arrière juste en les accompagnant sur le trajet. S'il n'y a plus de médics, il faut alors porter les blessés touchés « 2 » fois jusqu'à la zone arrière. Les médics sont régis par les même règles de touches que les autres joueurs.


3/ Les Prisonniers

Les deux forces en présence peuvent faire des prisonniers, que ce soit pendant le combat (capture) ou lorsque ceux-ci sont en position de blessé.
Lorsque le prisonnier est pris en compte par son ennemi, il ne peut plus faire usage de ses armes et ne doit présenter aucune résistance (pour éviter tous risques de blessures). Il sera alors conduit par ses gardes dans une zone de détention défini par le camps adverse. Il peut avoir les mains entravées mais devant par mesure de sécurité et sans que cela n'occasionne de blessure ou lésion.

Les gardes prendront soin de fouiller leurs prisonniers, en lui faisant retirer ses chargeurs de ses répliques. Le prisonnier les gardera mais n'aura pas le droit de se servir (sa réplique est considérée comme neutralisée pendant sa détention). Attention, si à la fouille vous oubliez une réplique ou un couteau d'exercice, cet objet peut servir car il n'est pas neutralisé.
Les gardes n'auront le droit de confisquer que les cartes, mots de passe ou ordres de mission découvert sur les prisonniers et « c'est tout ». Il pourront également relevé la fréquence radio utilisé par l'ennemi,

Comme à tout soldat, il vous est rappelé que le devoir d'un prisonnier est de s'évader par tous les moyens et rejoindre ses lignes pour rendre compte de ce qu'il a vu ou entendu.

Des échanges de prisonniers peuvent également être effectués après négociations entre les deux camps. Ceux-ci organiseront le protocole et les modalités d'échanges comme ils l'entendent.



III/ ARMEMENT ET MUNITIONS


La partie se jouera entièrement en chargeurs real-cap (lowcaps et midcaps tolérés, hi-caps formellement interdits). (Pour ceux qui seraient juste en chargeurs, il y aura des chargeurs de M4 et des BB loaders à vendre sur place).

Pour la totalité de l'OP les joueurs recevrons, en début de partie, 500 billes pour les répliques d'assaut (M4, Kalashnikov, M14, MP5, P90, etc …), 200 billes pour les Snipers, 1000 billes pour les répliques de soutien, 100 billes pour les GBB (un complément de 500 billes sera fait pour les répliques d'assaut et d'appui durant un parachutage de nuit). (le coût de celles-ci est pris en compte dans la PAF de l'Opération)(attention si un joueur à deux répliques longues seule la plus fournie en munitions sera prise en compte, ex : si vous avez un AEG et un snipe vous ne recevrez que vos 1000 billes de l'AEG).

Le nombre de chargeurs real ou low cap n'est pas limité. Les Amo Box sont autorisées pour les répliques de soutien.

Les grenades, artifices et fumigènes sont autorisés après vérification par les orgas.

Les mines à billes, eau, farine etc.... sont autorisées.

Les systèmes de détection nocturne sont autorisés (détecteurs de mouvements, micros amplificateur de sons, etc...).

L’utilisation des instruments de vision nocturne (lunettes ou jumelles) est autorisée, de même que les lampes tactiques.

Par contre l’utilisation des lasers (vert ou rouge), des grenades à plâtre et des pièges à loups est formellement interdite.

Le tir en rafale est autorisé de jour comme de nuit pour toutes les répliques (à vous de gérer vos munitions). Il n'y a pas de distance d'engagement. A chacun donc de se comporter avec civilité.
On peut également utiliser le couteau d'exercice, mais sans le lancer.

Il vous est fortement recommandé d’identifier vos cibles avant de tirer. Cela évitera peut être les blessés et les morts par tir alliés ainsi qu'un gâchis inutile de munitions.

Les civils n'auront accès à leurs répliques qu'après leur exfiltration des zones de combat par les troupes du RCA. Ils recevront alors 100 billes seulement charge à eux de négocier avec leurs alliés (ex : échanger un prisonnier ou un renseignement contre 50 billes).

Puissances :
AEG : 350 fps
Semi : 400 fps
Bolt : 450 fps
Une variation de 10 fps sera tolérée.



IV/ ORGANISATEURS ET ARBITRES


1/ Les Organisateurs

Quatre organisateurs portant des gilets oranges sont présents sur le terrain.

Deux dans la zone neutre en bas du terrain, ils ont pour mission la gestion logistique de l'OP, les inscriptions et la gestion des parachutages de munitions, Ils ont aussi en charge le volet disciplinaire de l'OP en cas de flagrant délit de triche.

Un dans chaque zone déclarée hôpital par les deux camps. Les hôpitaux sont les seules zones non attaquables, ils seront balisé par un drapeau blanc avec une croix rouge.
Ces organisateurs ont en charge le contrôle du respect des temps hors jeu des joueurs blessés ou DCD. Ils peuvent également recevoir les divers demandes des joueurs, que ce soit au niveau du jeu : doute sur une règle ou encore signaler une peau de crocodile repéré (n'hésitez pas à donner un signalement complet de l'intéressé et le secteur de l'action douteuse).


2/ Les Arbitres

Quatre arbitres /joueurs sont répartis dans les deux équipes (deux par troupes). Ces arbitres n'ont aucun pouvoir décisionnaire dans le fonctionnement des équipes et ne doivent en aucun cas orienter celles-ci.

Leur mission est de veiller à la sécurité des joueurs et des installations.

Ils doivent également repérer les éventuels tricheurs, les tester et en cas de résultat positif, les transférer aux organisateurs en charge de la discipline.

Ils sont en liaison avec les organisateurs qui leur signalent les éventuels tricheurs signalés et à tester.

Le reste du temps ils sont de joueurs comme les autres, si ce n'est qu'en cas de DCD ils vont jusqu'à l'hôpital mais n'y restent pas.


L'OP « BLOODY REVENGE » EST UNE OPERATION DE SIMULATION MILITAIRE . LES JOUEURS D'AIRSOFT CLASSIQUE OU DE MILSIM NE RESPECTANT PAS LE ROLE PLAY ET VENANT JUSTE POUR TIRER DE LA BILLE SONT DECLARES INDESIRABLES DANS CETTE PARTIE.


LES REGLES SERONT TRES STRICTES ET LES JOUEURS JOUERONS EN AUTONOMIE TOTALE ILS DEVRONT GERER EUX MÊME LEURS BESOINS (nourriture, couchage, déplacements)


IL SERA TOLERE CERTAINS AMENAGEMENTS DE ZONES PAR LES EQUIPES, MAIS TOUTES DEGRADATIONS OU MODIFICATIONS DES INSTALLATIONS MISES A VOTRE DISPOSITION SERONT SANCTIONNEES.


TOUT INDIVIDUS SURPRIS EN FLAGRANT DELIT DE TRICHE SERA DANS UN PREMIER TEMPS EXCLU DE LA PARTIE POUR 3 HEURES. S'IL EST PRIS UNE DEUXIEME FOIS IL SERA IMMEDIATEMENT BANNI DE LA PARTIE ET SON NOM AFFICHE COMME TRICHEUR SUR LES FORUMS DES EQUIPES ORGANISATRICES.



V/ JOUEURS ET PERSONNELS NON JOUEURS
(TEMPORAIREMENT)

1/ Les Joueurs

Chaque troupe représentant la Fédération des Provinces Unifiées di Rio de la Plata (FPURP) ou le Royaume de la Couronne d'Albion (RCA) comprendra 35 à 50 joueurs maximum.

Le Dress Code sera le suivant :

FPURP : tous Camouflages US type digitaux (ARPAT, MARPAT, MILPAT), tous camouflages type désert, A-TACS et Multicam.

RAC : tous Camouflages Européeens (CCE, Flecktarn, DPM tarn, Végétato, Alpenflage, ABL ), tous Camouflage non pixelisés Pays de l'Est (ex : Flora, VSR, MVD, Articul).


2/ Les Personnels non Joueurs (temporairement)


La population de l'ile d'Hawkins a été prise en otage les troupes de la FPURP afin d'éviter les frappes aériennes des forces du RCA. Elle est répartie en plusieurs villages non localisés sur le terrain. Il s'agit de villages comportant 3 à 8 habitants. Cette population est libre dans ses choix de sympathie envers les deux camps. Mais attention, une fois exfiltrés par les troupes du RCA, ces civils pourront entrer en résistance armée (a partir de ce moment là seulement et s'ils le désirent) contre les troupes de la FPURP (ou du RCA, leur choix est libre).

Le dress code est tenue civile ou unie (aucun élément camo).

*************************************************************

Une participation de 35 euros pour les combattants du RCA et de la FPURP et de 30 euros pour les civils est demandée. Cette participation comprend :

- Un patch commèmoratif de l'OP (visible dans la vidéo),
- Les billes pour chaque joueur,
- Le barbecue du dimanche midi (1 saucisse, 1 Merguez, 1 pièce de viande 180gr, pain, chips et 1 fruit),
- L'eau pendant les 2 jours,
- L'assurance,
- Le cout du terrain.

Un chèque de 15 euros par joueur à l'ordre FOXTROT Association est à adresser lors de reservation à l'adresse suivante : F.I.S.T., 56 rue Marcel Bonnet, 94230 CACHAN.

avatar
isurus

Messages : 6
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: OP "Codename BLOODY REVENGE" le 20/21 avril à Mériel (95)

Message  daniels28 le Dim 24 Fév 2013, 13:45

interressant^^

daniels28

Messages : 25
Date d'inscription : 21/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum